En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.
bookmarks
Fiche Google
watch_later
x
min
Écrit le
2/2/2024

Référencement local : Comment choisir les meilleures catégories pour ma fiche Google ?

Petites mais puissantes ! Voilà comment on pourrait décrire les catégories de votre fiche établissement. Souvent sous-estimées, elles ont pourtant un impact majeur sur votre référencement local. Êtes-vous sûr d’y avoir réfléchi correctement ?

💡Qu’est-ce qu’une catégorie ?

Les catégories servent à décrire votre activité, pour faire comprendre aux internautes et à Google qui vous êtes

Elles influencent grandement votre apparition dans les résultats de recherche locale. En effet, Google utilisera les catégories présentes sur votre fiche établissement pour juger votre pertinence, un des critères de classement les plus importants

C’est pourquoi, avant de les sélectionner, on vous recommande de vous creuser un peu la tête ! Heureusement, la liste prédéfinie par Google comporte plus de 4000 catégories différentes. Impossible de ne pas y trouver son bonheur… 

👀 Quels sont les différents types de catégories ?

Il existe deux types de catégories : la principale et les secondaires. On vous explique la différence entre les deux : 

☝ La catégorie principale

La catégorie principale est obligatoire à la création du compte. Elle doit refléter votre activité principale, c’est-à-dire votre cœur de métier

Par exemple, vous êtes un “restaurant”, un “gîte”, un “musée”, ou proposez un “service de location de vélo”. Toutes ces catégories sont assez génériques pour décrire votre activité au sens large. 

Votre catégorie principale conditionne également certaines options supplémentaires disponibles sur votre fiche établissement. Pas de panique, on y reviendra un peu plus bas dans cet article !

✌ Les catégories secondaires

Une fois que vous avez choisi la catégorie principale parfaite, ne vous arrêtez par là ! Les catégories secondaires servent à compléter la principale, et à la spécifier. C’est l’occasion de donner plus de détails sur vos activités et services

Par exemple, imaginons que votre hôtel soit équipé d’un spa. Ce serait l’occasion d’ajouter les catégories “hôtel bien être”, “spa” ou encore “institut de massages” en fonction des services que vous offrez.

Il est possible d’ajouter jusqu’à 9 catégories additionnelles. Il n’y a pas vraiment de règles concernant le nombre de catégories à ajouter, tant que celles-ci sont toutes pertinentes par rapport à votre activité. 

🎉 Ces catégories qui débloquent des fonctionnalités spécifiques

On en parlait plus haut, certaines catégories débloquent des fonctionnalités spéciales, qui modifient l’affichage de la fiche Google ou offrent des informations supplémentaires aux clients qui la consultent.

C’est le cas des restaurateurs qui peuvent notamment ajouter un menu accessible directement depuis leur fiche. Ils ont aussi l’opportunité de renvoyer vers plusieurs liens de prise de réservation ou de commande en ligne. 

D’autres établissements, comme ceux de type “santé et beauté”, peuvent quant à eux ajouter un bouton de réservation. 

👌 La méthode Uska pour sélectionner les meilleures catégories 

Difficile de trouver des catégories pertinentes quand on ne sait pas par où commencer ! Voici quelques conseils qui, on l’espère, vous aideront à passer à l’action. 

✅ Travaillez vos mots-clés

Avant de vous concentrer sur les mots clés, passez par la case “stratégie”. Il est essentiel que vous soyez au clair sur la manière dont vous souhaitez valoriser votre établissement sur internet. Définissez les produits et/ou services que vous souhaitez mettre en avant, et les segments de clientèle qui sont prioritaires pour vous.

Une fois cette étape franchie, mettez-vous en situation. Quels mots-clés votre clientèle cible pourrait vouloir taper pour trouver votre établissement ? Et à l’inverse, sur quels mots-clés avez-vous envie d’apparaître ?

Si des catégories correspondent aux mots clés que vous avez listés, n’hésitez pas à les ajouter. Et surtout, conservez votre liste de mots clés bien précieusement ! Elle vous servira aussi pour optimiser d’autres aspects de votre fiche établissement.

✅ Jetez un œil à la concurrence

Étudiez les catégories couramment utilisées par vos concurrents. Cela devrait déjà vous donner quelques idées ! Pour vous aider dans la tâche, on vous conseille GMBEverywhere. Une extension Chrome qui, dans sa version gratuite, vous permettra de voir toutes les catégories renseignées sur les fiches de vos concurrents.  

Une fois que vous avez repéré les plus utilisées… C’est l’heure de vous différencier ! C’est ce qui rend votre établissement unique qui vous permettra de remonter dans les résultats de recherche. Essayez de trouver, dans la mesure du possible, des catégories de niche qui seraient pertinentes pour votre fiche. 

Avec ces conseils, vous devriez vous retrouver avec un joli panel de catégories. Mais, une fois celles-ci sélectionnées, le travail ne s’arrête pas ! Assurez-vous de surveiller l’évolution des statistiques de votre fiche. 

Et si vous constatez que vos choix de catégories ne paient pas, il est toujours possible de revenir dessus. C’est même conseillé pour essayer de continuer à vous améliorer !

Inscription à notre newsletter
Partager sur :